Français

J’apprends le français à Espace 19 Riquet depuis 3 ans. Avant, je ne parlais pas français. Aujourd’hui, j’ai un diplôme du ministère de l’éducation nationale, le DELF A2, et j’en suis très fière. J’ai appris beaucoup de choses.
Espace 19 est une grande association et il y a beaucoup d’activités. Pour moi, c’est ma deuxième maison.
Farhana A.

Améliorer son français et son intégration en France, un besoin vital pour certains, une occasion de transmettre et de découvrir de nouvelles cultures pour d’autres. Dans cet échange, le rôle de passerelle citoyenne prend tout son sens!

Dans nos ateliers socio-linguistiques ASL, on apprend bien plus que du français!/

Notre intervention se fait au cœur du 19ème, auprès d’un public migrant, essentiellement arrivant d’Afrique du Nord, d’Afrique noire (Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire), et d’Asie (Sri Lanka et Chine). En quête d’une structure d’accueil, d’un lieu repère et ressource propice à leur insertion, notre travail vise à les accompagner et les soutenir face à une langue et un système de communication dont ils ne connaissent pas encore le fonctionnement culturel. Ces ateliers s’axent autour des grands objectifs définis dans les projets sociaux de chaque centre d’Espace 19.

unnamed (3)

 

Devenir autonome à Paris

L’autonomie dans la vie publique, culturelle, citoyenne et personnelle de chacun. Nos ateliers fixent des repères dans la vie quotidienne de personnes qui évoluent dans une culture d’un pays étranger. Les participants se familiarisent avec des pratiques nouvelles en comprenant des codes différents.

Dans nos centres, on peut aussi garder les petits dans notre crèche pendant que les parents sont en atelier de français…

… et ils peuvent tous revenir pour une soirée, du soutien scolaire, une sortie au musée, un atelier de lecture parents-enfants…

L’accompagnement du participant et de sa famille de manière globale car, dans un centre social, la diversité des activités proposées permet un travail transversal avec la famille (accompagnement scolaire, ateliers et sorties familiales…).
Cette démarche nous permet d’orienter nos objectifs d’apprentissage et de fournir des aides directement liées aux besoins. Un travail sur les différentes thématiques de la vie quotidienne de notre public s’impose donc. Ainsi, nos ateliers proposent de travailler sur des sujets tels que : l’école, les transports, la CAF, les lieux de spectacle, les institutions, le logement, la santé, l’emploi…

unnamed (6)

 

Le français pour travailler

Nos ateliers permettent des « passerelles » vers la compréhension du lieu d’habitation, de la vie de quartier, de la société… mais aussi vers des formations plus intensives (linguistiques et/ou professionnelles).

La culture française, une étape indispensable de l’intégration

La diversité culturelle, à travers un travail de proximité, d’animation de vie de quartier, de rencontres et d’échanges sur les parcours de chacun. Nos ateliers sont aussi le support de travaux sur la diversité et l’ouverture au monde, premier pas vers la lutte contre les discriminations.

Dans le cadre de la convention « Vivre Ensemble », nous nous sommes également saisis d’une proposition du Musée du Louvre. Une bénévole ASL a participé à une session de formation initiée par l’établissement culturel. Elle anime depuis une série d’ateliers auprès des stagiaires dont l’objectif est de préparer collectivement plusieurs visites au Musée. Elle travaille en lien avec la référente du Louvre des publics du champ social pour adapter au mieux les visites qu’elle commente elle-même.

unnamed (5)

 

Obtenir des diplômes

Une des missions d’Espace 19 est de permettre la promotion sociale des personnes que nous formons. Le DILF (Diplôme Initial de Langue Française) est l’exemple concret de cette mission, car voir la joie se refléter sur le visage des apprenants lorsqu’ils obtiennent leur diplôme, est incroyable. Cela a permis à certains, d’entrer plus facilement dans une formation qualifiante. A d’autres, de faciliter et d’accélérer les procédures de renouvellement de leur carte de séjour et de l’acquisition de la nationalité française. Dans cette même logique qualifiante, nous envisageons en 2010 d’accompagner certains apprenants à obtenir le PIM (Passeport internet et multimédia).

unnamed (4)

 

Théâtre, musée, informatique.. en découvrant le français avec nous, ils découvrent de nouvelles envies !

Les stagiaires que nous accueillons dans les ateliers sociolinguistiques ont des profils très différents les uns des autres. Ils ont des demandes très variées dans leur recherche d’autonomie. Afin de répondre au mieux aux besoins de chacun nous avons décidé de proposer gratuitement des ateliers complémentaires aux ateliers sociolinguistiques autour de trois thématiques : linguistique, culturelle et informatique.

De nombreux stagiaires aimeraient avoir des ateliers supplémentaires pour progresser plus vite dans leur maîtrise de la langue française, notamment à l’oral. Nous avons par conséquent conclu un partenariat avec la Compagnie Dassyne, compagnie de théâtre, afin de proposer un atelier d’expression orale par le jeu à destination des bénéficiaires des ASL. Le contenu de l’atelier est un complément des ateliers sociolinguistiques destinés aux adultes migrants. Tout en comportant une dimension ludique, il vise un entraînement à des compétences communicatives précises.

De nombreux participants aux ateliers sociolinguistiques nous sollicitent régulièrement pour bénéficier de cours d’informatique. La maîtrise les technologies de l’information et de la communication étant devenue aujourd’hui une compétence indispensable pour accéder à l’autonomie, il était essentiel pour nous d’essayer de répondre à cette demande. Le centre bénéficiant d’une salle informatique, un nouveau bénévole en informatique a rejoint notre équipe pour animer une série d’ateliers auprès des stagiaires ASL. L’objectif est de faire passer le Passeport Internet Multimédia (PIM) à des apprenants débutant en informatique.

Comment produire un son que l’on entend pas ?

Depuis janvier 2014, l’équipe d’Espace 19 Riquet s’est investie dans un travail approfondi d’intégration de la phonétique dans les contenus pédagogiques. Lorsqu’une personne apprend une langue étrangère, elle n’entend pas certains sons qui n’existent pas dans sa langue maternelle. Comment produire un son que l’on n’entend pas ?

Les actions mises en place concernent la collecte/fabrication d’outils pédagogiques ainsi que la formation et l’accompagnement des formateurs. Les outils pédagogiques proposent des activités permettant de mieux appréhender les sons et rythmes du français : exercices de repérage des sons, de discrimination auditive, des jeux, des exercices d’association graphie-phonie. Les formateurs bénévoles sont accompagnés individuellement et collectivement à l’utilisation de ces outils.

La mise en œuvre de ces activités a permis une prise de conscience par les apprenants de leurs erreurs et l’importance d’une remédiation. Ils adhèrent ainsi largement aux activités proposées. Une formation sur la phonétique existe dans le plan de formation de l’association et devra gagner en importance.

J’interviens dans les ASL depuis plus de trois ans … C’est bien-sûr parce que je partage les valeurs de solidarité , de fraternité et d’humanité qui sont au cœur des centres sociaux … Mais au delà j’ai trouvé cet engagement gratifiant , les apprenant(e)s sont volontaires et reconnaissant(e)s , les échanges sont «riches » , les ASL sont une ouverture à l’autre , c’est vrai pour les apprenant(e)s , mais aussi pour celui qui intervient … J’ai enseigné longtemps la littérature à des adolescents et j’aime la langue française, je dois dire qu’enseigner le français en ASL m’a fait découvrir des subtilités de ma langue maternelle dont je n’avais pas conscience jusque là, cet intérêt compte aussi dans l’envie que j’ai de poursuivre cette expérience.
Michèle, bénévole en ASL à Espace19 Riquet depuis septembre 2012

pour participer aux ateliers de français, venez nous rencontrer !

Espace19Riquet
53 rue Riquet Paris 19
Pour les adultes du 19e à partir de 16 ans 6h par semaine : cours de 2h le matin, l’après-mid ou le soir 3 fois par semaine Tel : 01 53 26 89 00 – contact : Aziza Deghay

Espace19 Ourcq
20 rue Léon Giraud Paris 19e
Pour les adultes du 19e
Lundi, mardi et jeudi : 9h15-11h15 ou 14h-16,
Mardi et jeudi : 19h15-20h15
Tel : 01 42 38 00 05 – contact : Sokhna Fall

Espace19 Cambrai
28 rue Bernard Têtu – Tour J
Pour les adultes du 19e
Lundi, mardi et jeudi
Tel : 01 40 37 78 85 – contact : Nicolas Duffour