Insertion

Dans le cadre d’un contrat avec le département, notre équipe de travailleurs sociaux accompagne plus de 450 familles allocataires du RSA.

Insertion professionnelle

Face au chômage et à la réalité du bassin de l’emploi, nous développons sans cesse de nouvelles stratégies. Le volet professionnel est intégré à chaque suivi, et régulièrement partagée entre l’équipe et le conseiller en insertion professionnelle. Il est établi pour chaque personne un plan d’actions précis favorisant le retour à l’emploi ou l’accès à une formation qualifiante. La permanence emploi hebdomadaire d’une demi-journée, proposées aux personnes ayant défini un projet professionnel, a permis à 90% des participants de trouver un emploi.

Emploi des séniors

Nous avons mené un projet expérimental auprès de 15 personnes seniors éloignées de l’emploi depuis plusieurs années et ayant un faible niveau de qualification. Nous avons mixé une approche collective, afin de permettre à la personne de comprendre qu’elle n’est pas seule face à la difficulté, de rompre l’isolement et de mobiliser une mécanique d’entraide, et une  approche individuelle, qui reste essentielle pour lever les freins sociaux. 5 personnes ont accédé à un emploi et 3 ont intégré une formation longue (plateforme linguistique), soit un résultat concluant pour un public éloigné de l’emploi.
Ce projet a été mené à bien au sein du centre social et culturel Espace 19 Ourcq et en partenariat avec l’association Projets 19.

Nouvelle formation pour l’insertion : les ateliers linguistiques à visée professionnelle (ALVP)

Nous adaptons des formations aux besoins de nos allocataires du RSA et arrivons à les financer grâce à un soutien de la ville de Paris, en complément de celui apporté par la Fondation Société Générale. Une quarantaine de personnes sont réparties en 3 groupes autour d’un programme complet. En fin d’année scolaire, les stagiaires présentent le DELF PRO (diplôme d’études en langue française) ou le CFG (certificat de formation générale), ainsi que le  Passeport Internet Multimédia.
Cette action mobilise les compétences d’Espace 19 Formation Pro et Espace 19 Numérique, ainsi que les crèches et halte-garderie de nos centres, pour la garde d’enfants.

Vivre avec le RSA à Paris est de plus en plus difficile

Après les problèmes de prise en charge des frais d’hôtels, qui reste une grosse difficulté pour de trop nombreuses familles avec enfants, de nouvelles contraintes se sont ajoutées. Une allocation complémentaire d’aide au logement pour les bénéficiaires du RSA, a été supprimée. Pour les familles, la ville de Paris continue de verser une aide, mais pour les personnes isolées, la situation est très difficile.

De plus, les bénéficiaires du RSA trouvant un emploi ou une formation pouvaient bénéficier d’une aide le premier mois de la reprise d’activité. Celle ci n’existe plus. Il en est de même pour l’aide apportée aux familles qui reprenaient une activité, pour payer des frais de garde de leurs enfants, afin que retravailler reste financièrement avantageux.

Pour ceux qui souffrent de handicap, il est de plus en plus plus en plus difficile d’obtenir l’allocation « adultes handicapés », malgré des pathologies lourdes qui les empêchent de travailler. La demande est maintenant traitée en 18 mois. Nous avons eu des personnes en fin de vie, pour lesquelles la demande n’aboutissait pas malgré des relances incessantes.

Continuer à accompagner les familles malgré les lourdeurs administratives

Depuis 2014, le département impose de rentrer les données des personnes et du travail que nous accomplissons sur un logiciel appelé ISIS. Depuis, nos travailleurs sociaux sont davantage mobilisés sur des tâches de saisie au détriment du temps passé à l’accompagnement des familles et à la relation des publics en difficultés. Nous le déplorons mais tentons de ne pas nous laisser entraver par cette bureaucratisation, afin de conserver le sens de notre travail, ainsi qu’une relation de confiance avec les familles. De plus, notre équipe a largement contribué à faire corriger les nombreuses erreurs du logiciel dans la longue phase de déploiement, sans compter ses heures !