Les Comédies Musicales à la Philharmonie

Dès notre arrivée, sur un air entraînant, notre benjamine Nour 3 ans,  Moussa des ASL, nos seniors Gisèle et Nezah, Ève, maman, Nathan 7 ans, chacun attentif,  enfilent leur casque et se glissent dans la peau des personnages des comédies musicales.
Les visages sourient, les lèvres, les corps bougent, c’est parti pour un voyage en musique.

Quand la Culture se partage, dépasse les âges et les frontières, place à l’enchantement. C’est durant l’âge d’or des grands studios hollywoodiens des années 20, que le monde entier fut séduit par la bonne idée de raconter une histoire en la chantant !
La musique, la danse, sont depuis le langage universel, elles évoquent au cinéma la joie de vivre, et inspirent toutes les particularités culturelles. On chante dans la douleur, la tristesse, la colère, le bonheur, toutes les émotions s’entremêlent.

Qui n’a pas eu l’envie de chantonner « I’m singing in the rain, just singing in the rain », de rêver en écoutant la douce voix de Peau d’Ane, de se prendre pour un Jets et être amoureux de Maria dans West Side Story, ou enfin de voir et revoir Lalaland ?

Pour le grand final, nous avons même pris un cours de claquettes avec le coach de Jean Dujardin dans The Artist, Fabien Ruiz.
Gisèle, Moussa, Ève, Nathan, Joram, ont tenté l’aventure sans complexe.
On a un peu souffert, tellement ri et j’ose le dire, juste entre nous, j’ai réalisé l’un de mes rêves, faire des claquettes !!!!!
« Merci merci, très intéressant, super, je reste encore, que de souvenirs, on a bien rigolé, encore merci », voici quelques petits mots attrapés à chaud et en chantant.

Big up à la Philharmonie qui facilite l’entrée à la culture par la grande porte et tisse ainsi du lien culturel, bassin de la tolérance.

Florence Aljane